Tinder site de rencontre ado. Yubo, une appli en plein boum

Partager par mail Commenter cet article "Bien sûr que non, mes parents ne connaissent pas.

Yubo : le nouveau « Tinder » pour adolescents ?

Elle permet d'entrer en contact avec de potentiels "nouveaux amis" selon un principe de "match" similaire à l'appli de rencontres Tinderoù chacun doit aimer le profil de l'autre. Sa particularité : être liée aux réseaux sociaux Snapchat, Instagram et Musical. Du coup, ils partagent leur pseudo Snapchat ou Instagram", raconte Sacha Lazimi, cofondateur et patron de Yellow. Nous ne sommes pas une appli de rencontres, mais vraiment un réseau social pour la découverte de nouveaux amis.

Yubo, l’application pour ados qui dérange

Profil d'une ado disant d'emblée ne pas partager de photos nues "La majorité des gens ne se rencontrent jamais" Interrogés, des ados français se défendent tinder site de rencontre ado "Avec mes potes, on l'utilise surtout pour rigoler et faire des connaissances virtuelles", explique Jules, 13 ans.

Ce sont des gens qu'on ne verra jamais en vrai, des amitiés qui durent cinq minutes. Certains, comme Léa, 15 ans, reconnaissent l'utiliser avec l'espoir de "rencontrer un mec". Axelle, 14 ans, précise que plusieurs de ses amis garçons voient dans Yellow un vrai terrain de drague "enfin, pas pour vraiment créer une relation, mais plus pour se chauffer".

Jules confirme s'être déjà pris au jeu d'une "drague gentille", mais assure ne jamais aller trop loin : "Si certaines filles mettent leur décolleté en photo de profil, je ne m'engage pas là-dedans parce qu'on ne sait jamais qui il y a vraiment derrière, ça peut être un faux profil.

Yellow, le "Tinder" des ados qui inquiète les parents

Outre-Manche, Yellow a été pointée du doigt par l'association de protection de l'enfance NSPCC, qui y voyait "une opportunité pour les prédateurs sexuels de cibler des ados". Initialement, l'appli a été conçue afin que les adultes ne puissent pas entrer en contact avec des mineurs, et inversement.

  1. Yubo : le nouveau "Tinder" pour adolescents ?
  2. Site de rencontre pour nolife
  3. Qui vous dit que la jolie gamine qui vous a donné RDV devant son immeuble ne cache pas une bande qui va vous dépouiller de tout ce que vous avez sur vous après votre arrivée, seul et en secret puisque les parents sont rarement au courant?
  4. Увидеть столь многое, а узнать так мало.

  5. Rencontre femme le perray en yvelines

Mais dans les faits, lors de l'inscription, rien n'empêche de se faire passer pour un ado. On a fait le test : un numéro de portable suffit pour créer un profil, où l'on déclare être âgé de 13 ans, tout en publiant des photos du jeune chanteur Shawn Mendes.

  • Rencontre et chat 100 gratuit
  • L'inscription est rapide et vous permettra d'accéder à de nombreux profils d'ados célibataire de votre pays ou région pour trouver l'amour ou des amis.
  • Une application de type Tinder pour les ados — Aecum
  • Yellow, le "Tinder" des ados qui inquiète les parents
  • Liste des meilleurs sites de rencontre gratuit
  • Faut-il avoir peur de Yubo, le Tinder pour ados ? - Le Point
  • Application mobile site de rencontre
  • Site de rencontre entre nous deux

Des dizaines de profils d'ados s'affichent alors, et il ne faut que quelques minutes pour entamer la conversation. Au bout de deux jours, nous sommes démasqués et recevons un message en anglais nous réclamant de publier de "vraies" photos.

NORMAN - LES APPLICATIONS DE RENCONTRE

Mieux, des technologies permettent de détecter l'âge des utilisateurs des photos des utilisateurs à 3 ou 5 ans près ou de bloquer les "spammeurs". D'autres sont développés pour traquer les insultes et surtout les demandes d'images dénudées. Hélène Dupont, conseillère au programme de sensibilisation Internet Sans Crainte, insiste : "Il faut alerter les enfants sur les risques bien réels, ceux de l'appli Yellow ou de celle qui la remplacera un jour.

Boris Manenti.

Voir aussi